Retour sur leur tentative : équipe Le Bon, La Brute et Le Croulant

22 juillet 2014 : Tentative de La Traversée Chamonix / Briançon pour l’équipe Le Bon, La Brute et Le Croulant composée de Florian Astier (Le Bon), Hervé  Eymard (La Brute) et de Guy Meyer ( Le Croulant). Originaire de Briançon, c’est un défi qui leur tenaient vraiment à cœur. Ils couraient pour représenter la fondation Salomon. Cette fondation a pour but de « Faciliter la vie quotidienne et aider la réinsertion sociale et professionnelle des coureurs et des professionnels de la montagne, handicapés physiquement à la suite d’un accident ou d’une maladie et de venir en aide aux familles des personnes décédées ». Vous pouvez soutenir la fondation Salomon en cliquant sur ce lien.

Passage du pont avant le refuge de la Lai sous la pluie et le brouillard

Après avoir décalé le départ de 24 heures suite aux mauvaises conditions météo prévues pour les jours à venir. C’est finalement Mardi 22 juillet que l’équipe prend le départ sous la pluie… Cette pluie qui ne va plus les quitter pendant les 13 premières heures de course. Heureusement à l’assistance N°1, le refuge de la Lai leurs ouvre ses portes pour qu’ils puissent se mettre à l’abri. Après avoir mangé une bonne soupe chaude, Le Bon, La Brute et le Croulant se remotivent pour attaquer la section N°2 mais la pluie est le brouillard sont toujours là. A partir du col de Bresson, ils peuvent enfin enlever leurs tenues de pluies, ils retrouvent le sourire. Arrivée à l’assistance N°2, l’équipe décide de prendre le temps et de faire une sieste dans le Refuge de Rosuel pour attaquer la partie de nuit plus sereinement. Ils repartent à 2h30 du refuge pour attaquer le col du Palet. A partir de Tignes, le ciel est bleu, mais le Croulant (Guy) commence à avoir quelques douleurs. Le col et la vallée de la Leysse auront raison de lui. Guy arrive à Plan du Lac en boitant. Il a une tendinite au releveur. Il est obliger d’abandonner après avoir parcourue 117 kilomètres.

Le bon et La Brute décident de continuer en off pour leur co-équipier et pour la fondation. Pour la suite de l’aventure, la pluie est revenue, encore un coup dur, ils parlent même d’abandonner à Valfréjus. Mais leur assistance (Sandrine, Annick et Lionel) ont toujours été là pour les remotiver et leur remonter le moral. Sans eux, ils se seraient arrêté plus tôt dans l’aventure. C’est après 60h et 45 min que les deux compères arrivent à la porte de Pignerol rejoint par le Croulant bléssé.

Une belle aventure, plein d’émotions pour cette équipe, malgré un temps très difficile. Un énorme bravo pour leur traversée.

 

Pour avoir un récapitulatif de leur traversée, téléchargez la trace gpx, visible sous Google Earth, laissé par la balise ici :  trace gpx equipe le bon, la brute et le croulant (lorsque la trace est sur Google Earth, clique droit sur le dossier et profil d’élévation pour voir les détail).

http://www.youtube.com/watch?v=ew1QVupQQM4

Rendez vous le lundi 28 juillet pour suivre la prochaine équipe : Trail running Hungary

/la traversée

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s