Retour sur leur tentative : Dijon Dream Team

Le vendredi 19 juin, c’est au tour de l’équipe Dijon Dream Team de s’élancer sur les chemins de la Traversée. A 20 heures, Denis, Thomas et Damien partent de Chamonix avec l’objectif d’arriver au bout  de ce défi en 43 heures.

Dijon Dream Team au départ

Partis sur un rythme plutôt rapide, ils passent à Notre Dame de La Gorge en pleine forme ! L’équipe est prête à affronter le col de la Croix du Bonhomme dans la nuit étoilée. Malheureusement durant l’ascension une épaisse nappe de brouillard descend sur le sommet et c’est pour eux la première session de « jardinage » dans la neige. Ils arrivent cependant à l’assistance N°1 après 6 heures et 41 minutes de course et seulement 18 minutes plus tard, le Dijon Dream Team repart en direction de la Tarentaise.

Tout va bien au Plan de la Lai

Au col du Bressons, ils ont la chance de profiter d’un magnifique lever de soleil. Vient la grande descente sur Bellentre, plus compliquée, c’est la deuxième session de « jardinage »… Mais cela ne les empêche pas de trouver le chemin pour arriver à l’assistance N°2 après 14 heures et 6 minutes de course. La nuit a laissé quelques traces sur les visages des coéquipiers : Damien a dût mal à s’alimenter, la nourriture solide ne passe pas, au menu que des gels.

Les dijonnais arrivent à l’assistance N°3, 23 heures et 4 minutes après le départ de Chamonix. Le team a pu passer la vallée la Leysse de jour ce pour limiter les risques  car cette section est encore très enneigée. Ils décident de ne pas dormir tout de suite pour pouvoir passer la descente technique sur Termignon également de jour.

Descente sur Termignon

Coté stratégie, l’équipe voulais passer la deuxième nuit dans la vallée de Maurienne : ils sont pile poil dans le timing ! Mais la montée sur Valfréjus est éprouvante, ils arrivent à l’assistance N°4 « en mode zombies » après 30 heures et 45 minutes de course. Les coéquipiers font une sieste de 40 minutes au gite des Taverne. Réveil très difficile, surtout pour Thomas. 1 heures et 45 minutes plus tard, ils reprennent les sentiers de la Traversée pour voir un deuxième levé de soleil au col de la Vallée Etroite.

A Névache, nous retrouvons 3 hommes avec un grand sourire, le défi est sur le point d’être relevé et si tout se passe bien ils arriveront à Briançon sous la barrière des 50 heures. Du coup Denis commence à parler timing. Nous leurs annonçons les temps de passage des différentes équipes de l’édition 2014. La Dijon Dream Team peut aller chercher le temps des Esneutois Célestes.  C’est alors qu’ils repartent, plus motivés que jamais, en direction des crêtes de Peyrolles.

Pour la dernière section, ils remettent leurs parties de « jardinage » juste avant les crêtes. Ils perdent du temps sur le timing, du coup ils engagent une descente très rapide sur Briançon.

Ils passent enfin sous la porte de Pignerol après 43 heures, 26 minutes et 21 secondes de course, soit moins de 2 minutes d’écart avec l’équipe Belge des Esneutois Célestes.

C’est le nouveau temps référence de la Traversée entre Chamonix et Briançon !

La Dijon Dream Team au complet sous la Porte de Pignerol

Pour avoir un récapitulatif de leur Traversée, téléchargez la trace gpx, visible sous Google Earth, laissée par la balise ici : trace GPX Dijon Dream Team (lorsque la trace est sur Google Earth, clique droit sur le dossier et profil d’élévation pour voir les détails)

temps de passage - Dijon Dream Team

Un grand Bravo à la Dijon Dream Team pour avoir relevé le défi et partagé cette superbe aventure !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s